Menu

.

Naissance de la pétanque

Ce n’est qu’en 1907 que naît le jeu sans élan, la véritable pétanque. Son nom vient du provençal "pèd tanco", c’est-à-dire "pieds joints". On joue sur un terrain plus court et le joueur lance sa boule sans élan, à partir d’un cercle tracé au sol.
 
La formule a du succès et, dès 1908, le premier concours officiel est créé à La Ciotat, petite ville à l’est de Marseille.
Quelques années auparavant, en 1904, un alsacien du nom de Félix Rofritsch avait fabriqué ses premières boules cloutées dans son atelier de la rue des Fabres, dans le centre de Marseille. C’était le début de la grande aventure de La Boule Bleue.
 Mais il existe un grand nombre de jeux de boules, en France
et à l’étranger. Au fil du temps, on retrouve plusieurs jeux d’adresse pratiqués de par le monde avec des boules en pierre, en argile ou en bois ou soumis à des règles différentes de celles de la pétanque, tels le jeu lyonnais, la boccia, le green bowls, etc.
 
 
.
.


Réglement officiel de la pétanque 2013

 

 

 

.
.
 
Deux vidéos sur la conception d’une boule de pétanque.
 
Vidéo sur la fabrication d’une boule.
 
Vidéo sur la personnalisation d’une boule.
 
Vive les boules de pétanque chinoise (quelle camelote).
 
 
.
.

 
 

 Expression générale
 


La partie  : elle est composée de plusieurs mènes, et elle se joue en onze ou treize points.  
La mène : elle commence au lancer du but jusqu’au jeté de la dernière boule en jeu.
Le but : dit le bouchon, le cochonnet, le petit....etc., bille en bois, plus petit qu’une boule. 
Le rond : le cercle tracé au sol, dans lequel on lance les boules.

 

 Expression sur le tir


Tirer : essayer de frapper une boule adverse. C’est le rôle du tireur.
Tirer « au fer » : La boule est lancée en l’air, ne touche pas le sol est vient heurter la base de la boule adverse.
Tirer à la " rafle " où à la "raspaille" : c’est de tirer devant une boule et la percuter avec un ou plusieurs rebonds.
Faire un carreau : c’est le tir parfait. Votre boule de tir a frappé la  boule adverse, l’a chassée et a pris exactement sa place. 
Réussir un palet : c’est un demi-carreau. Sauf que la boule de tir ne reste pas exactement à la place de la boule adverse. 
Un rétro : Après l’impact la boule de tir revient vers vous. 
Tirer à la « sautée » : c’est tirer une boule qui se trouve derrière une autre boule. 
Une casquette  : la boule de tir atterrit sur le dessus de la boule visée. 
Faire un trou : c’est tirer à côté de la boule.
Un contre : à la suite d’un tir, votre boule de tir, ou celle  frappée, vient heurter soit un boule en jeu soit le but.

 

Expression sur le pointage.


Pointer : action de placer une boule, de façon que celle ci s’arrête à proximité du but.
Biberon : faire un bib ou un têtard .votre boule vient se coller au but.
Rouler : action de pointer une boule pour que celle-ci roule sur la quasi-totalité du jeu.
Demi-portée : c’est pointer une boule de manière à ce qu’elle tombe à mi-distance du rond et du but, pour rouler ensuite.
Portée : c’est pointer une boule de manière à ce qu’elle tombe  avant le but et qu’elle s’immobilise le plus près possible de celui-ci.
Plomber : c’est pointer  la boule de manière à ce qu’elle tombe à proximité du but et qu’elle s’arrête au niveau de son point de choc au sol.

 

Expression sur le jeu.


Mettre une fanny : se dit d’une partie qui est gagnée sur le score de 13 à 0.
Une valise, valoche : se dit lorsqu’on prend 5 ou 6 points dans une mène.
Un sac à main : se dit lorsqu’on prend 4 points dans une mène.
Un portefeuille : se dit lorsqu’on prend 3 points dans une mène.
Faire la musique ou Faire la chanson : essayer de déstabiliser l’adversaire en discutant entre les points, soit avec lui, soit avec ses propres partenaires.
Une valise, valoche de un : se dit lorsqu’une équipe aurait pu faire une valise, valoche et n’a finalement mis qu’un point. Expression de soulagement d’une équipe plutôt mal partie.
Faire la Micheline : se dit d’une personne ou d’une équipe qui se présente à un concours ou à une partie entre amis sans sa paire de boules.

 


 

Retour à l’accueil
 


 
.